crescendo


crescendo

crescendo [ kreʃɛndo; kreʃɛ̃do ] adv. et n. m.
• 1775; mot it. « en croissant », de crescere « croître »
1Mus. En augmentant progressivement l'intensité sonore. rinforzando. Passage exécuté crescendo. N. m. Un crescendo. Des crescendo ou des crescendos. Le crescendo est marqué par le signe < .
2Par anal. En augmentant, en croissant. Sa maladie, sa mauvaise humeur vont crescendo. N. m. amplification, hausse, montée. « le crescendo naturel qu'on observe toujours dans de telles agitations » (Michelet).
⊗ CONTR. Decrescendo.

crescendo adverbe (italien crescendo, de crescere, croître) Indication de nuance, exigeant l'augmentation progressive de la force des sons. ● crescendo (difficultés) adverbe (italien crescendo, de crescere, croître) Prononciation [&ph95;ʀɛʃɛ&ph98;&ph88;&ph99;], la première syllabe se prononce comme crèche. Orthographe Attention au groupe -sc-. - Plur. : des crescendos. ● crescendo (expressions) adverbe (italien crescendo, de crescere, croître) Aller crescendo, augmenter d'intensité, de quantité : Les dépenses allaient crescendo.crescendo, crescendos nom masculin Suite de notes qu'on doit exécuter crescendo. Augmentation progressive, gradation : Un crescendo de voix, de violence.crescendo, crescendos (difficultés) nom masculin Prononciation [&ph95;ʀɛʃɛ&ph98;&ph88;&ph99;], la première syllabe se prononce comme crèche. Orthographe Attention au groupe -sc-. - Plur. : des crescendos.

crescendo
adv. et n. m. inv.
d1./d adv. MUS En augmentant progressivement l'intensité du son.
|| Par anal. En augmentant. Sa mauvaise humeur va crescendo.
d2./d n. m. inv. Augmentation progressive. Un crescendo de cris.

⇒CRESCENDO, adv. et subst. masc.
A.— MUSIQUE
1. Adv. En augmentant progressivement l'intensité sonore, dans l'exécution d'une composition musicale (abrév. cresc.). Anton. descrescendo, diminuendo. Cela [une mélodie] commençait sur un rythme grave, tel qu'un chant d'église, puis, s'animant crescendo, multipliait les éclats sonores (FLAUB., Éduc. sentim., t. 1, 1869, p. 63) :
1. Le chœur affirme, avec une vigueur accrue, son attente de la Résurrection. Le mot « Resurrectionem » est taillé, à l'unisson, crescendo, par toutes les voix, sur les sept marches montantes d'une octave, au sommet de laquelle les soprani clament un sauvage si bémol aigu, ...
ROLLAND, Beethoven, t. 2, 1928, p. 370.
2. Subst. Augmentation progressive de l'intensité sonore, dans l'exécution d'une composition musicale et p. méton. partie d'une composition musicale dans laquelle l'intensité sonore augmente progressivement. Un brusque, fugitif, long crescendo; un crescendo de la partition; un effet de crescendo. Ce crescendo qui monte et éclate au terme de sa lumineuse ascension (BERLIOZ, À travers chants, 1862, p. 231). Ce si, (...) après le crescendo de la basse, ne doit être donné qu'avec un restant de force (GIDE, Journal, 1929, p. 916). L'orchestre, qui jouait pianissimo, gonfle soudain dans un énorme crescendo et retombe comme une vague qui déferle pour continuer pianissimo (CLAUDEL, Soulier, 1944, 1re part., 1re journée, 1, p. 943).
B.— P. ext. [En parlant d'autres phénomènes sonores]
1. Adv. Une voix qui alla crescendo et qui fit graduellement retentir la maison (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 197). La canonnade ininterrompue qui venait du nord, de Bapaume, était comme la respiration de l'océan dans la nuit, son flux et son reflux, crescendo, decrescendo (CENDRARS, Lotiss. ciel, 1949, p. 223).
2. Subst. Un crescendo de vacarme. À travers les hurlements des soufflets, les crescendo des marteaux (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 243). Mon père élevait la voix. C'était un crescendo bien contenu, une gradation savante (DUHAMEL Notaire Havre, 1933, p. 266).
C.— Au fig.
1. Adv. En augmentant, en croissant, en passant à un degré supérieur, plus fort. Sa bonne humeur alla si bien crescendo (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 132). Cet ex-ciel tout suie, Fond-il decrescendo, statu quo, crescendo? (LAFORGUE, Complaintes, 1885, p. 108). Au lieu de progresser crescendo du moins au plus, le remords fait coïncider dans un instant le désespoir et la soudaine conversion (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 255).
2. Subst. Augmentation progressive. Crescendo de crimes, de violence. La situation ne pouvait empirer, un certain degré de détresse n'est plus capable de crescendo (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 556). Pour rompre le crescendo des allusions au « dreyfusisme » et au nationalisme (BLANCHE, Modèles, 1928, p. 54) :
2. Quand on descend vers Constantinople (...) cette féerie légendaire du Bosphore se déroule peu à peu en crescendo de magnificence, jusqu'à l'apothéose finale, qui est au moment où s'ouvre la Marmara...
LOTI, Les Désenchantées, 1906, p. 216.
Prononc. et Orth. :[], prononc. ital., la plus entendue aujourd'hui. Adoptée seule ds Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.; elle est accompagnée de var. plus ou moins francisées ds Pt ROB. et ds WARN. 1968 qui ajoute qu'on peut entendre parfois [] avec [] ouvert à l'initiale. Déjà, d'apr. MART. Comment prononce 1913 (note 1), les musiciens préfèrent prononcer à l'ital. et MART. attire l'attention sur le fait qu'il convient de prononcer à l'ital. dans la grande tirade de la calomnie du Barbier de Séville dans laquelle crescendo rime avec rinforzando qu'il est tout à fait impossible de franciser. Toujours pour MART., il faut éviter la prononc. [] à moitié ital. ([]) et à moitié fr. (nasale []). On rencontre pourtant cette var. avec [e] fermé à l'initiale ds Pt ROB., DUB.; avec [] ouvert à l'initiale [] ds NOD. 1844, FÉL. 1851, LITTRÉ et BARBEAU-RODHE 1930; avec [e] ou [] à l'initiale ds WARN. 1968. Une autre var., à prétention italianisante, [()] est enregistrée ds BESCH. 1845 (avec [e]) et ds DG (avec []). La prononc. complètement francisée [] ou [-] est donnée avec [] ouvert ds LAND. 1834, LITTRÉ et DG (qui transcrivent également [ss] géminées []), PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930; avec [e] et parfois [], mais avec [s] simple, ds WARN. 1968. D'après LITTRÉ, cette var. serait la plus usitée à l'époque. Le mot est attesté ds Ac. 1835-1932. Il est inv. Mais la docum. révèle des ex. de plur. à l'ital. crescendi et des ex. de plur. francisé crescendos : Avec les crescendi de l'orchestre une autre musique l'impressionnait (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 132). J'arrive à supprimer de mon jeu (au piano) les crescendos. Certes il en faut dans Beethoven; il n'y en a pas dans le clavecin de Bach (GIDE, Journal, 1930, p. 988). Étymol. et Hist. 1775 subst. au fig. (BEAUMARCHAIS, Barbier de Séville, II, 8 : un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription). Mot ital., attesté comme subst., terme de mus., dep. le XVIIe s. d'apr. DEI, proprement gérondif de crescere « croître ». Fréq. abs. littér. :120. Bbg. GOHIN 1903, p. 327, 369. — HOPE 1971, p. 360.

crescendo [kʀeʃɛndo] adv. et n. m.
ÉTYM. 1775; ital. crescendo « en croissant », gérondif de crescere, du lat. crescere. → Croître.
1 Mus. En augmentant progressivement l'intensité sonore. Rinforzando. || Ce passage doit être exécuté crescendo, il est précédé du signe <.N. m. || Un crescendo : une suite de notes que l'on doit exécuter en crescendo. || Ouverture qui se termine sur un magnifique crescendo. || Des crescendos ou (invar.) des crescendo.
1 À mesure qu'on s'enfonçait dans le couloir vert (…) le tintement monotone des cigales s'enflait comme un crescendo d'orchestre.
Loti, Mme Chrysanthème, II, p. 5.
tableau Abréviations en musique.
2 (Phénomènes sonores, et, par ext., tout phénomène). En augmentant, en croissant. || Son mal va crescendo. || Sa mauvaise humeur allait crescendo.N. m. Augmentation; amplification, hausse, montée, renforcement.
2 (…) un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription.
Beaumarchais, le Barbier de Séville, II, 8 (→ Calomnie, cit. 5).
3 (…) le crescendo naturel qu'on observe toujours dans de telles agitations (…)
Michelet, Hist. de la Révolution franç., t. I, p. 272.
4 Un crescendo brusque, imprévu, effroyable, des râles, la mêlée aérienne de deux voix furibondes (…)
Colette, la Paix chez les bêtes, « Prrou », p. 20.
5 Petit à petit, mot à mot, mon père élevait la voix. C'était un crescendo bien contenu, une gradation savante.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, I, p. 209.
CONTR. Decrescendo, diminuendo.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Crescendo — Crescendo, in musical notation, refers to a passage of music during which the volume gradually increases.It also may mean:In music * A Liverpool based electronic pop band * Crescendo International, a network of Christian classical music… …   Wikipedia

  • crescendo — CRESCÉNDO adv. (Indică modul de executare a unei bucăţi muzicale) Crescând, sporind progresiv în intensitate. ♦ (Substantivat, n.) Creştere progresivă a intensităţii sunetelor produse de voce sau de instrumente muzicale. – cuv. it. Trimis de… …   Dicționar Român

  • crescendo — Ptkl lauter werdend (musikalische Bezeichnung) per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus it. crescendo, dem Gerundivum von it. crescere wachsen, zunehmen (aus l. crēscere wachsen zu dessen Sippe s. kreieren).    Ebenso nndl.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • crescendo — 1. A crescendo, which in Italian means ‘growing’ (from Latin crescere ‘to grow’), is originally a term in music for a gradual increase in loudness or force, or a passage played in this way. From this it developed an extended meaning referring to… …   Modern English usage

  • crescendo — 1. Voz italiana que se usa internacionalmente en el lenguaje musical para indicar que el pasaje al que se refiere debe ejecutarse aumentando gradualmente la intensidad del sonido. Se emplea frecuentemente como sustantivo masculino, con el sentido …   Diccionario panhispánico de dudas

  • crescendo — (del italiano; pronunciamos crechendo ) sustantivo masculino 1. Área: música Término musical con el que se indica en el pentagrama que hay que ir aumentando gradualmente la intensidad de los sonidos: Creo que no interpretas bien el crescendo que… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • crescendo — (Voz it.), y esta del lat. crescendo, ger. de crescĕre, crecer). 1. m. Aumento gradual de la intensidad del sonido. 2. Aumento progresivo. in crescendo. loc. adv. Con aumento gradual. El enfado del público fue in crescendo …   Diccionario de la lengua española

  • Crescendo — (italienisch „anwachsend“) ist die musikalische Vortragsbezeichnung für „lauter werdend“, siehe Dynamik (Musik) Zeitschrift über klassische Musik, siehe crescendo (Zeitschrift) eine von Ernst van Aaken entwickelte Trainingsform mit allmählicher… …   Deutsch Wikipedia

  • Crescendo — (ital., spr. kreschéndo, Mus.), zunehmend, wachsend in der Tonstärke; Zeichen dafür …   Kleines Konversations-Lexikon

  • crescendo — 1776 as a musical direction, from It. crescendo increasing, from L. crescendo, abl. of gerund of crescere to increase (see CRESCENT (Cf. crescent)). Figurative use is from 1785. As a verb, from 1900 …   Etymology dictionary